Dispersés entre Turquie, Irak, Iran et Syrie, les Kurdes constituent la plus grande minorité sans pays, dans le monde. En Turquie, ils représentent près de 25% de la population et malgré celà, ils sont confrontés à une politique d’assimilation à marche forcée.

Originaires des contrées montagneuses à l’Est de la Turquie, ne les a-t-on appelé “Turcs des montagnes” ? Le Kurdistan ratifié par le Traité de Sèvres est un pays mort-né, rebaptisé plus tard “Anatolie”. Les Kurdes subissent une discrimination au travail et à l’école leur langue n’est pas enseignée…

Le quartier kurde de Tarlabasi se situe au centre ville d’Istanbul. A deux pas, l’avenue Istiklal, ses immeubles cossus, ses boutiques tendances et ses millions de visiteurs chaque semaine lui vaut le surnom de Champs-Elysées d’Istanbul.

Dans cette poche de pauvreté vouée à la « gentrification », les expulsions plannent sur les habitants et c’est une vie de quartier qui est mis en péril au nom du tourisme de masse et pour des raisons politiques.

Lien : http://guillaumepoli.viewbook.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.